03/07/2006

1904-1905 Les champions récidivent

 

 

Après avoir fêté dignement le premier sacre de l’histoire du club, nos dirigeants se remettent au travail. Les joueurs quant à eux, s’apprêtent à défendre, comme il se doit, le titre de champion de Belgique fraîchement conquis.

 

Pour ce faire, on prend les mêmes et on recommence... à une exception, Roger Piérard, ancien du club, rejoint l’Union après un passage sous les couleurs du Racing C.B.

 

Piérard Roger
Roger Piérard

 

Première mise en jambes de la saison pour l’Union :

Match amical à Tourcoing contre l’Union Sportive Tourquennoise - le chroniqueur souligne l’absence de brutalité lors de la rencontre, preuve s’il en est que celle-ci était omniprésente à l’époque - score à la mi-temps :  0 – 4,  résultat final : 2-6.

 

Les choses sérieuses commencent le deux octobre 1904 avec la venue du C.S. Verviétois dans le cadre du championnat de Belgique de division 1. Ce dernier sera modifié par l'UBSSA qui décide de revenir à la formule initiale soit une seule série comprenant 11 équipes. Nos champions entament la nouvelle saison de manière on ne peut plus convaincante en battant les « béliers » par 11 buts à 2 !

 

Succès de foule pour le troisième match de la saison et présence remarquable et remarquée du contingent important de supporters du Beerschot venus encourager les leurs dans la capitale.

Début de match en dilettante de la part des « jaune et bleu » ! Mal leur en prit car après vingt minutes de jeu les « Ours » mènent déjà 0-2 obligeant les « Apaches » à se démener pour revenir au score. Malgré les assauts incessants de la cage adverse, les Unionistes ne parviennent pas à tromper la vigilance du portier anversois !

Au contraire, via un contre, les « mauve et blanc » augmentent leur avance rendant la tâche des Saint-Gillois pratiquement impossible.

Le temps passe et le mur anversois paraît infranchissable. Plus qu’un quart d’heure à jouer et toujours  0-3 ! Soudain, clameur autour du terrain, l’Union vient de marquer rendant l’espoir aux partisans « jaune et bleu ».

A quatre minutes du terme, nouvelle clameur, ce petit diable de Wigand vient de marquer le deuxième but unioniste. Se dirige t-on vers le nul ? La pression est terrible, les corners se succèdent mais en vain, le Beerschot sort vainqueur du duel. La victoire échappe ainsi aux Saint-Gillois qui auraient dû se souvenir d’un certain Jean de la Fontaine. Rien ne sert de courir, il faut partir à point !

 

La semaine suivante, l’Union se déplace au Cercle Brugeois et entame la rencontre à dix. En effet, Romdenne blessé avant le match montera au jeu à la dixième minute, ce qui n’empêchera pas les Saint-Gillois de remporter leur premier match à l’extérieur par trois buts à zéro.

 

Arrive le match au sommet ! Le F.C. Brugeois, premier de la série, devance l’Union de deux points. Ce qui devait être un très beau match deviendra très vite une parodie de football  laissant, par la même occasion, un goût amer aux spectateurs Brugeois. la faute à qui ? A Monsieur Boon, le referee de la rencontre qui utilisera volontairement ou non ( ?) tous les moyens en sa possession pour favoriser les Saint-Gillois !

Cela commence tout d’abord par le report du coup d’envoi de plus de 19 minutes afin de permettre à « Lommeke » Vanden Eynde de rejoindre les siens. Pour répondre aux réclamations des Brugeois, l’arbitre prétexte que les aiguilles de sa montre n’indiquent pas encore 2h30’ ! Ensuite, l’homme en noir, contrairement à son habitude, oubliera de sanctionner de nombreuses fautes, le jeu brutal ainsi qu’une agressivité déplacée dans le chef de certains joueurs dont le bien nommé « Lommeke ».

Enfin, l’arbitre ira jusqu’a ignorer une balle au fond des filets unionistes malgré les protestations des joueurs, du public et des linesmen ! Les Brugeois découragés par cette mauvaise foi, perdront courage et encaisseront deux buts avant la pause et deux autres par la suite.

 

Encore une rencontre importante pour les Apaches et cohue autour du terrain de la rue du Kersbeek pour assister à l’affrontement des deux grandes équipes bruxelloises : l’Union reçoit le Racing C.B.

Toutes les personnalités marquantes de l’UBSSA et de la Fédération Belge des Arbitres sont présentes. Match superbe de bout en bout et rebondissement en fin de partie. L’Union mène par deux buts à un, il ne reste plus que quelques minutes et l’obscurité empêche de voir encore distinctement. L’impression générale est que le résultat est acquis lorsque, moins d’une minute avant le terme de la rencontre, un joueur de l’Union, trompé par les ténèbres, manque son dégagement devant le but au profit d’un joueur du Racing qui n’a aucune peine à pousser le ballon dans les filets saint-gillois !

 

Il sera encore question d'obscurité dans le derby Daring C.B. - Union, l'arbitre arrêtant la partie à 7 minutes du terme au grand dam des Saint-Gillois qui menaient par deux buts à un. Le match devra être rejoué!

 

A mi-championnat, l’Union est toujours en deuxième position au classement derrière le F.C. Brugeois. Ces derniers comptent un point de plus que les « jaune et bleu » mais les « blaw en zwart » ont disputé une rencontre supplémentaire.

 

Durant la trêve de Noël, l'Union se rend à La Haye pour y disputer un match de gala contre le H.V.V., club champion de Hollande. Plus de 3.000 personnes ceinturent le terrain pour assister au duel des champions. A cette époque, une telle assistance n'avait jamais été atteinte dans notre pays pour un match de football! Résultat final: 2-2 mais deux buts hollandais inscrits sur penalty accordés de manière frauduleuse par l'arbitre local, membre du H.V.V. !

 

Ce voyage anodin a failli amputé le palmarès de l'Union de nombreux trophées! En effet, le Break qui amenait nos représentants à La Haye eut la malencontreuse idée de se disloquer sur la route longeant le canal. Heureusement, plus de peur que de mal pour nos joueurs!

 

Revenu intact de l'étranger, les Saint-Gillois vont entamer la deuxième partie de championnat de manière conquérante. Volant de succès en succès, ils ne feront qu'une bouchée du F.C. Brugeois lors du match retour, écartant définitivement ces derniers de la course au titre.

 

Au cours de cette saison, l’Union gagnera tous ses matchs à l’extérieur, concèdera un nul et deux défaites à domicile inscrivant 83 buts contre 12 encaissés pour un total de 35 points !

 

 

 

 

 

union 1905-1906 (4)

Equipe 1904-1905, debout de Gauche à droite:  Vanden Eynde, Pierard, J. Vanderstappen, Poelmans, Romdenne. Assis: Max Tobias, Wigand, G. Vanderstappen, Destrebecq, C. Vanderstappen

 

 

Coupe Van Der Straten - Ponthoz

 

 

A l'occasion de la sixième édition du Challenge International Van der Straten-Ponthoz, les joueurs de l'Union exhibent leur nouvel uniforme pour le moins voyant. Voici ce qu'en dit le chroniqueur de la Vie Sportive:

 

  Qui n'a vu le nouvel uniforme des Apaches n'a rien vu. Je me hâte de dire - qu'ils me pardonnent ma franchise - qu'il est tout simplement affreux, et que ses couleurs criardes et tapageuses contrastent singulièrement avec celles si sobres et de si bon goût, de Magdala, de Haarlem, de Dordrecht. Avec leurs bas rouges, leurs chemises bleu ciel et jaune d'or, la culotte bleu ( est-ce tout? ) la troupe de Saint-Gilles avait l'air d'une famille de beaux perroquets. Je souhaite qu'une boue glorieuse couvre bientôt ces tons crus et les rende un peu plus modestes

 

Voilà donc nos perroquets en place pour affronter en lever de rideau l'équipe anglaise de East Sheen F.C.

Ces derniers prennent l'avantage à la 35ème minute mais l'Union égalise peu après par Poelmans sur penalty. La pause est atteinte sur le score de un but partout.

A la reprise, les Unionistes vont prendre les commandes grâce à un lob magistral de Destrebecq. Le match est joué car la défense britannique, surmenée, commence à montrer des signes de fatigue, tandis que l'Union repart de plus belle!

L'Union ajoutera une rose en fin de partie portant le score à 3-1.

 

Le Lundi de pâques, les "Apaches" se débarrassent de l'équipe Néerlandaise du Haarlem F.C. par deux buts à un se qualifiant ainsi pour la finale du lendemain.

 

coupe vdsp blog

 

Succès de foule en ce mardi 25 avril 1905 pour assister au grand évent entre les deux vieux rivaux, le Racing C.B. et l'Union. A 15 heures précises, S. A. R. Monseigneur le Prince Albert pénètre en automobile dans les vastes installations du Léopold Club. Après les présentations d'usage et la dégustation du lambic d'honneur, le Prince Albert se rend au terrain et prend place sur la petite estrade aménagée spécialement pour sa personne, la finale peut commencer !

Elle se soldera par une victoire éclatante des "jaune et bleu" qui écraseront les "Rats" 5-1 !

 

 

union 1904-1905 BLOG

L'Union portant la tenue dite "perroquet" (à gauche) finaliste de la Coupe Van der Straten-Ponthoz en 1905

 

 

annuaire ubssa 1904-1905 blog

Extrait de la nomenclature des cercles ligués

Sources:

"La Vie Sportive"

"Kroniek van het Belgisch voetbal - Deel 1" Auteurs: Jean Fraiponts en Dirk Willocx

Cet article a été réalisé grâce à  l'aide reçue de l'asbl FOOT 100: http://www.foot100.be/francais.htm

 

 

16:28 Écrit par Union 1897 dans Histoire 1900 - 1910 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.